Bibliothèque Humanités

Horaires et lieu

Du lundi au jeudi de 9h à 19h.
Le vendredi, de 9h à 18h.
Bât A, salle A1.727

@telierDOC

Besoin d'aide pour vous familiariser avec les ressources numériques? L'équipe de la bibliothèque vous accompagne.
Atelier les mardis de 12h à 13h ouvert à tous les étudiants.
Inscription obligatoire auprès de valerie.cazin[at]univ-lille3.fr

Exerce ton mémoire : première séance

Jeudi 23/11/2017 17h - Première séance du cycle "Exerce ton mémoire" pour l'année universitaire 2017-2018.
La séance proposera deux interventions. L'une en Lettres moderne (dynamique du mystère dans la littérature policière), l'autre en Arts du spectacle (le théâtre et l'affiche à la Belle Époque).
Ouvert à tous.
 
I / Clément RICHARD (M2 Lettres modernes)
La Dynamique du Mystère dans Fantomas.
Il s'agira de découvrir comment cet élément omniprésent dans les romans policiers (à la fois à énigme, noir et à suspense) peut prendre une telle importance dans l'économie des récit.
 
Ce mémoire de M2 sera également l'occasion de questionner en profondeur la construction du mystère dans un corpus particulier - les romans-feuilleton Fantômas - ainsi que sa place dans le roman en général et cela à travers trois dimensions différentes :
1/ la dimension thématique (scènes, personnages, événements typiques)
2/ la dimension narratologique (le rôle ambigu du narrateur)
3/ la dimension rhétorique : une étude sur les différentes figures de style typiques du romanesque.
 

 
II / Sélim MAAZI (M1 Théâtre)
Le Théâtre et l’Affiche. Mutations et influences à la lumière de l’Art Nouveau de la Belle Époque. France, Russie et Etats-Unis. 1850 à 1914.
 
Ce mémoire se propose d’interroger les liens entre le théâtre et les arts graphiques à la Belle-Époque. À la fin du XIXème siècle, on assiste en effet à l’émergence d’une explosion de mouvements artistiques et d’avancées scientifiques. L’Art Nouveau repense totalement les arts décoratifs et entraîne des collaborations entre plusieurs artistes de différents domaines ; le couple de la comédienne Sarah Bernhardt et du peintre Alphons Mucha en est l’exemple le plus célèbre.
 
A la fin de l’époque romantique, Jules Chéret, puis Toulouse Lautrec repensent la forme de l’Affiche. On passe de la simple réclame, à une affiche, qui certes, remplit toujours cette fonction, mais revêt une dimension artistique à part entière, qui commence à repenser le rapport à la scène et à ses acteurs; l’Art Nouveau est annoncé, l’Art Nouveau s’immisce et réforme.

Entre 1890 et 1914, les progrès de l’imprimerie, les rencontres entre artistes, mais aussi entre artistes et scientifiques permettent des expériences nouvelles et un nouveau rapport à la scène et à l’espace, grâce à Loïe Füller, qui révolutionne les arts du spectacles en y apportant une esthétique Art Nouveau et une influence sur les arts graphiques, dont les affiches de Jules Chéret.

Passé 1914, c’est d’avantage vers les traces et l’héritage de l’Art Nouveau que se tourne la réflexion. Des costumes et décors de Léon Bakst pour les Ballets Russes au TNP de Jean Vilar en passant par les collaboration d’Adolphe Appia et Mariano Fortuni, l’Art Nouveau laisse des traces, aussi bien dans la politique culturelle du Théâtre, que sur la scène de théâtre même,en ayant permis l’entrée des jeux de lumière électrique.
 
 

mise à jour: 22/01/2018

 
Logo UnivLille
Mentions légales
Contact
Bibliothèque Humanités, Université de Lille.
Bâtiment A, salle A1.727
59653 Villeneuve-d'Ascq Cedex; France
Tel.: +33 (0)3 20 41 61 81